Consultant RH
Développement Organisationnel & Rétention
Services Ressources Humaines
Diagnostic Organisationnel
Planification Stratégique
Gestion Ressources Humaines
Gestion Ressources Humaines
Formation et Coaching
Impartition RH
Services Ressources Humaines
 
Services Ressources Humaines
Services Ressources Humaines
 
Ressources Humaines Gestion des Ressources Humaines
Presse RH & Rétention Main-d'Oeuvres
Bulletins Mitra RH
Articles Mitra Lac à l'Épaule
Nouvelles Mitra RH
Articles Ressources Humaines
 
Décembre 2008 - volume 2, numéro 5
L'Évaluation du rendement, des bénéfices insoupçonnés
 

L’Évaluation du rendement, des bénéfices insoupçonnés

 

L’année se termine et peut-être êtes-vous de ceux qui prennent le temps de faire un bilan : les actions réalisées, les changements dans votre vie, ce que vous voulez encore accomplir. Certaines entreprises profitent de cette fin d’année ou de la nouvelle pour faire l’évaluation du rendement. Qu’importe le moment de votre bilan avec vos employés, l’évaluation du rendement est essentielle pour la bonne marche des entreprises.

 

Quelques statistiques

La firme Watson Wyatt a récemment rendu publique son enquête WorkCanada 2006-2007 qui fait ressortir clairement le lien entre le rendement et l’évaluation de la performance. Après avoir sondé plus de 3100 travailleurs canadiens de tous les échelons occupant un poste à temps plein dans tous les grands secteurs d’activité, 73 % des employés vivement engagés affirment obtenir régulièrement des commentaires sur leur rendement, comparativement à 9 % dans le cas des employés peu engagés. D’autre part, 81 % des employés à engagement élevé sont d’avis que leur rendement est évalué avec exactitude, comparativement à un maigre 8 % dans le cas des employés peu engagés. D’où l’importance de bien évaluer le rendement.

 

Les éléments d'un formulaire de gestion du rendement

Votre formulaire de gestion du rendement devrait compter les rubriques suivantes :

- Renseignements de base : nom de l’employé, titre du poste, période d’évaluation, nom du superviseur et date de l’évaluation.

- Objectifs et indicateurs de rendement, du plus important au moins important : par exemple, remettre des rapports écrits sur l’avancement du développement des marchés.

- Compétences : par exemple, le travail d’équipe qui s’évalue par la collaboration apportée aux autres membres de l’équipe, la capacité à accepter la critique constructive et la formulation de critiques constructives.

- Échelle d'évaluation : objectif dépassé, atteint, non atteint.

- Plan de formation et de perfectionnement de l'employé : objectif de la formation, type de formation, échéancier.

- Section des signatures : évaluateur et évalué.

 

Comment réussir un entretien d’évaluation

Préférez le face-à-face

- La disposition des sièges est importante. L’image d’un supérieur derrière son bureau rappelle celle d’un président de tribunal. Il est préférable de disposer deux chaises de part et d’autre d’une table de conférence. Mieux encore : deux sièges confortables et une table basse. L’objectif est de favoriser le dialogue.

L’avant-midi, le meilleur moment

- L’idéal, c’est le milieu de la matinée quand on a effectué les tâches du début de journée sans être encore trop fatigué pour mener un bon entretien.

Caractéristiques d’un bon interviewer

- Exprimez-vous à la première personne pour formuler clairement et directement vos souhaits : « Je tiens à ce que vous arriviez à l'heure tous les matins. » et non « Vous êtes en retard tous les matins. »

- Formuler des appréciations pour renforcer les comportements souhaités et corriger ceux qui ne conviennent pas.

- Écouter attentivement ce que les employés ont à dire. Lors d'un entretien, l'employé parle 90 % du temps et l'employeur 10 %.

- Reconnaissez les idées et les apports de vos employés.

 

Cas vécu

Un de nos clients, qui a revu avec nous ses formulaires d’évaluation du rendement, nous a contactés pour nous remercier. En ajoutant certaines questions, en précisant véritablement les objectifs poursuivis par chacun des postes, les employés ont compris l’importance de leur travail et ont modifié leur façon de faire. Mais surtout, notre client a amélioré l’organisation de son département des ventes grâce à la suggestion qu’un employé lui a soumise lors de son évaluation du rendement.

 

L’évaluation du rendement est donc un important moment d’échanges qui permet à certains employés d’oser exprimer leurs idées et leurs opinions. Si parfois les commentaires échangés ne sont pas toujours positifs, l’exercice apporte bien souvent des idées novatrices et facilite la communication entre les supérieurs et les employés.

 

Pour en savoir plus sur l’évaluation du rendement, consulter l’article 7 étapes pour mettre en œuvre un programme de gestion du rendement, sur le site Internet de MITRA.

 

Quand « bye bye boss! » devient « à bientôt boss! »

Les générations X et Y ne sont pas fidèles. Ils cherchent des défis, aiment se dépasser et n’hésitent pas à aller voir comment se font les choses dans la cour du voisin. Ces valeurs associées à la pénurie de main-doeuvre risquent de modifier le monde du travail. Il ne sera plus rare de voir de bons employés quitter votre entreprise pour essayer autre chose. Heureusement, si, lorsqu’un employé vous annonce son départ, vous prenez le temps de découvrir les raisons qui l’ont amené à changer d’emploi et l’invitez-le à revenir s’il le désire, vous pourriez peut-être le voir frapper à votre porte quelques années plus tard, amenant avec lui un intéressant bagage de connaissances et d’expérience. Une autre façon de voir l’attraction de la main-doeuvre.

 

Briser la solitude

Depuis presque un an, les travailleurs autonomes de Montréal peuvent louer un espace à la Station C, un bureau communautaire. L’idée est de briser l’isolement. Ce lieu sert à travailler, mais aussi à échanger avec des pairs ou rencontrer des clients dans un décor professionnel. Si certains utilisent ce local pour travailler entre deux rendez-vous, d’autres viennent surtout pour éviter la procrastination si facile à la maison. La preuve irréfutable qu’aimer son travail ce n’est pas seulement aimer ses tâches, c’est aussi évoluer dans un milieu social agréable.

 

 

« Retour à tous les bulletins

  Diagnostic organisationnel  |  Planification stratégique  |  Ressources humaines  |  Formation et coaching  |  Impartition  | Gestion de la relève
Accueil  |  Notre entreprise  |  Notre équipe  |  Nos références  | Boîte à outils  |  F. A. Q.  |  Liens utiles  |  Contactez-nous  | Acces sécurisé

Conçu et propulsé par Création de sites Internet Anekdotes
 
Consultant RH